volver arriba

Despedida a Hna Nieves Oteo - Perpignan

Merci! Tu resteras dans nos cœurs et nos prières!

FOTO

En ce jour, l 'Eglise nous invite à célébrer une grande Sainte espagnole : Sainte Thérèse d'Avila, réformatrice et docteur de l’Église (1582). Grande fête pour nous tous, la famille du Carmel.

Mais aujourd'hui, elle ne m'en voudra pas  de la laisser un peu dans l'ombre pour mettre à l'honneur une de ses filles : Soeur Marie des Neiges.

Car, certains d'entre vous en sont peut-être déjà informés : à 86 ans, Marie des Neiges a pris la décision de rejoindre, dès le 23 octobre prochain, une communauté située à Barcelone qui accueille nos aînées afin de les accompagner  dans leur retraite et leur apporter tous les soins nécessaires à leur bien-être..

Nous tenions à lui rendre un petit hommage et évoquer en quelques mots tout ce qu'elle est et tout ce qu'elle a apporté à notre Communauté et au diocèse.

A Perpignan depuis 47 ans, elle a travaillé durant 20 ans à la clinique de la Roussillonnaise où elle a prodigué soins et attention aux malades.

En 1990, lorsque notre Communauté s'est installée au Parc Ducup, elle est chargée de l'accueil et, au sein de notre Communauté, elle s'impliquera dans l'accueil et l'hébergement des femmes battues.

C'est elle qui a initié le Centre de spiritualité ‘Mont Thabor’ et vous avez pu la rencontrer régulièrement, toujours discrète mais efficace, toujours soucieuse du bien-être de chacun.

Aujourd'hui, elle se retire pour une retraite bien méritée et avec vous tous, nous tenions à lui témoigner notre gratitude et notre affection.

C'est pourquoi, Marie des Neiges, nous tenions à célébrer cette Eucharistie pour dire un grand merci à Dieu de nous avoir permis de partager ces belles années avec toi.

Merci ! Tu resteras dans nos cœurs et nos prières !

Tu vas beaucoup nous manques.

Il y a près de 30 ans, une communauté religieuse rentrée dans ma vie. Ces carmélites missionnaires devenaient mes sœurs. Dimanche, nous avons célébré, le cœur gros, un au revoir à notre sœur Marie des Neiges qui quitte la France pour aller dans une autre communauté à Barcelone.

Je n’oublierai jamais les nuits que ces sœurs ont faite à tour de rôle, auprès de ma maman mourante à la hôpital. je n’oublierai jamais ce qu’elles ont fait pour Papa et moi.. Je n’oublierai jamais, que leur maison était mienne. Je ne pourrais jamais rendre ce qu’elles m’ont donné, ce que Sœur Marie des Neiges m’a donné.

Dimanche quand je l’ai vu, elle m'a présenté à 2 dames, en disant, en parlant de moi, Elle est ma sœur, notre sœur, ma mère.... J’ai compris encore combien j’étais elles.... Mes sœurs... C'est avec beaucoup de tristesse mais je sais combien elle sera bien avec ses autres sœurs...

Bonne route sœur Marie des Neiges

Sophie Pinheiro



Perpignan, 27 Mars 2017 »

¿Quieres recibir en tu email nuestro boletín informativo? Es fácil: apunta tu dirección de correo electrónico.